Nouvelles

Alen Avidzba: «C'est juste incroyable»

Alen Avidzba: «C'est juste incroyable»

29.06.2018

Issu des qualifications, Alen Avidzba a remporté, hier au Stade Toulousain, son premier tournoi ITF en dominant le Stadiste Fabien Reboul sur le score de 7-6, 6-3.

Juste après la balle de match (1 h 43 de jeu), il ne réalisait toujours pas en se prenant la tête à deux mains. Mais hier après-midi, sur terre battue, Alen Avidzba (18 ans, 791e mondial), originaire de Sotchi mais basé à Cannes au sein de l'académie «Elite Tennis Center», décrochait son premier titre (pour sa deuxième finale après celle obtenue fin mai à Grasse) sur le circuit ITF (troisième catégorie de tournois derrière l'ATP et l'ATP Challenger). Tête de série N.1 dans le tableau des «qualifs», il bouclait sa semaine avec un total de sept matches, dont cinq victoires contre des Français (dont une sur abandon en quart de finale).

Vous tenez enfin votre premier sacre, qui plus est sur votre surface préférée. Comment analysez-vous votre séjour toulousain ?

C'est juste incroyable. Je n'en reviens toujours pas. Émotionnellement, c'est difficile à expliquer. Un premier titre reste bien évidemment une étape majeure dans une carrière. Je suis vraiment fier de mon parcours.

Comment jugez-vous votre niveau de jeu sur cette finale ?

Sur le papier, je m'attendais à une partie compliquée. Mon rival était mieux classé (394e, N.D.L.R.) et, surtout, il jouait à domicile. Je ne l'avais jamais rencontré. Cependant, je connaissais son potentiel. Malgré tout, je suis satisfait de ce que j'ai réussi à produire. J'ai su rester constant durant tout le match.

Aviez-vous une appréhension sur l'attitude du public ?

Quand les Français jouent à la maison, je sais que la majorité des spectateurs sera derrière eux. C'est tout à fait normal (sourire). Néanmoins, durant tout le tournoi, je ne peux pas me plaindre. Le public a vraiment été top avec moi. J'avais des encouragements même lorsque je jouais contre des Tricolores. L'ambiance ici a été très agréable. Forcément, cela m'a permis de me sentir assez à l'aise.

En arrivant sur cette épreuve, vous veniez d'atteindre votre meilleur classement. Quel est votre objectif d'ici la fin de saison ?

Finir l'année dans le top 300 serait une belle satisfaction.

Avez-vous des idoles parmi l'élite du tennis mondial ?

Le joueur que j'adore est Français (rire). Il s'agit de Gaël Monfils.

Quels secteurs de jeu devez-vous améliorer pour franchir de nouveaux paliers ?

Je dois progresser dans tous les domaines.

Quel sera votre prochain tournoi ?

Je vais prendre part à l'ITF de Bourg-en-Bressse (25 000 $), prévu du 2 au 8 juillet.